La Bohème

9 jours dans l’état de Oaxaca

Depuis notre arrivée au Mexique nous n’entendons que des bonnes choses sur l’état de Oaxaca. Sur son artisanat, sa cuisine, son passé culturel (principalement la civilisation Zapotec), ses plages et son mezcal. 
Il serait trop long de détailler toutes nos expériences dans l’état de Oaxaca puisque nous avons cette fois-ci décidé d’être plus mobiles en passant par : Oaxaca, Mitla, Hierve el Agua, Teotitlan del Valle, Santa Maria del Tulle, Mazunte, Puerto Escondido, Punta Zicatela, Chacahua. Voici cependant quelques photos et quelques détails sur mes coups de cœur. 

1) Oaxaca, Mitla, Hierve el agua et los pueblos Del Valle

La capitale de l’état de Oaxaca est réputée pour ses marchés, son artisanat, sa gastronomie (incluant le mezcal) et sa proximité avec les villages de la Vallée où le type d’artisanat varie en fonction du village. Après avoir exploré la ville de Oaxaca, c’est en voiture sur la journée que nous nous lançons à la conquête des routes mexicaines. 

La cathédrale de Oaxaca


Coups de cœur : 

La dégustation de mezcal à la Mezcoleteca de Oaxaca

Oaxaca est la région du mezcal par excellence. Alcool blanc traditionnel provenant de la fermentation de la sève d’une plante grasse : le maguey (se déclinant sous des dizaines de sorte). Le maguey est sélectionné par les maîtres Mezcaleros qui déterminent lorsque ce dernier est arrivé à maturité puis selon la tradition le coupe et le fume dans d’immenses fours recouverts de feuilles et de terre creusés à même le sol. C’est cette étape qui donne au mezcal son goût fumé si particulier qui le différencie radicalement de sa cousine la tequila. Après quelques jours, le maître Mezcalero récupère les feuilles du maguey et les broie pour en extraire la sève pour ensuite commencer la fermentation. C’est tout ce processus et bien d’autres détails qui sont expliqués par les spécialistes de la réputée Mezcatoleteca de Oaxaca. Quatre verres de mezcals plus tard, on a l’impression de s’y connaître un tout petit mieux… Magique !

Les ruines Zapotecs de Mitla et leur esthétisme ainsi que le marché dans le village

Centre religieux des Zapotecs (Monte Alban à quelques kilomètres de là était leur centre politique), le site de Mitla conserve encore de sublimes fresques en pierres finement taillées qui témoignent de l’art esthétique des Zapotecs. Il s’agit de frises uniques qui ne peuvent être observées dans un aucun autre site pre hispanique. 

En nous attablant au marché de Mitla, nous nous sommes vite rendus compte que les gens tout autour de nous parlaient en zapotec. Ce dialecte se transmet en effet de génération en génération et est toujours une langue vivante dans ces villages. La petite échoppe et sa petite dame Zapotec où nous dégusterons tlayudas (aussi connue comme la pizza calzone de Oaxaca), chile de agua frits et farcis au poulet, amandes et sucre sont d’excellents souvenirs. 


Le site naturel de Hierve el Agua

Absolues beautés que les piscines naturelles et les cascades sédimentaires figées de Hierve el Agua ! Le soleil a eu la bonne idée de se cacher et le ciel de se faire menaçant ce qui eut le mérite de faire fuir les touristes et nous permit de nous baigner seuls dans ces belles piscines naturelles face à la montagne. La courte ballade qui permet d’admirer les cascades (stalactites figés) est superbe. 

2) Mazunte, Playa Zicatela y Puerto Escondido 

Départ de la ville de Oaxaca à 8h du matin. Après plus de 6 heures sur une route sinueuse dans une fourgonnette pourrie d’une dizaine de personnes, sans ceinture et avec le bare-brise lacéré de fissures, nous sommes arrivés sur la côte Pacifique à Puerto Escondido. En sueur, les membres engourdis et hallucinant quelque peu sur les différences de température et d’humidité et la vétusté de la route que nous venions de descendre (nous avions pourtant été prévenus), nous reprenons un bus. Et oui, une petite heure de plus pour partir rejoindre notre copain Mario à Mazunte pour 2 voire 3 nuits puis nous reviendrons à Puerto Escondido une fois que ce dernier sera rentré à Mexico DF. 

Coups de cœur : 


La belle vie à la Posada del arquitecto à Mazunte
(et les couchers de soleil)

Mario qui nous a hébergé à Mexico DF durant le tournoi d’ultimate frisbee a eu la très bonne de venir passer une semaine avec trois copains sur la côte Pacifique (oui il existe maintenant des vols directs de Mexico DF à Puerto Escondido). Il nous a vivement encouragé à le rejoindre à Mazunte à la Posada del arquitecto d’autant plus qu’un lit double était inoccupé.

Avec des tongs, un maillot de bain et une petite robe du matin au soir, la vie “hippie” ou même “hippie chic” est belle à Mazunte. Il fait chaud. Très chaud. Yoga, noix de coco bien fraîches, glaces à l’avocat, à la mangue, aux fruits de la passion, tacos au poisson, aux crevettes, cocktail au mezcal, baignades dans l’océan agité et couchers de soleil à couper le souffle sont mon quotidien. Ah oui mention spéciale au petit concert et à la soirée endiablée à la Mezcaleria de Mazunte car oui nous sommes restés une nuit de plus dans les dortoirs à la belle étoile. 


Buena Onda à la pointe de la plage Zicatela

Mario nous a recommandé de loger dans les cabanes de la Buena Onda à la pointe de la plage de Zicatela. Après avoir quitté Mazunte en trainant les tongs, nous comprendrons une fois sur place pourquoi Mario aime tant cet endroit. Jolies cabanes, allées de sable fin, zones communes avec hamacs sous les palmiers et l’océan en sortie direct a environ 50 mètres à pied. L’hostal Buena Onda est géré par deux frangins français depuis 17 ans et même si les backpackers qui viennent ici arrivent du monde entier, on sent nettement que les français sont majoritaires parmi les hôtes (tout du moins le soir où nous sommes arrivés). Un vrai régal cet endroit. Nous serions bien restés plus longtemps mais nous n’avons que 3 nuits devant nous avant de rejoindre notre amie Fatem au Chiapas et il nous reste une étape incontournable avant cela…

3) Chacahua et sa lagune

Sur la côte Pacifique du Mexique et plus spécifiquement dans notre cas dans l’isme de Oaxaca, il y a énormément de choses à faire et à voir. Un endroit attire ma curiosité depuis plusieurs jours déjà et c’est par à un subtile mélange de discussions avec des locaux et d’une forte intuition que j’ai tout fait pour que nous allions passer au moins deux nuits dans les lagunes de Chacahua. 

Chacahua est un petit village de 400 habitants au bord d’une superbe lagune où les oiseaux, les crocodiles, les palmiers et les mangrove luxuriantes constituent la toile de fond. Les habitants de ce village contrastent assez nettement avec le reste des mexicains connus et rencontrés jusqu’à présent. Leur communauté a en effet débuté lorsque des esclaves africains ont fui le joug espagnol pour s’installer tranquillement à l’écart de tout. En résulte une population majoritairement noire ou mixte où sang africain et indigène sont clairement mêlés. Cet endroit est un paradis isolé où tout le monde, absolument tout le monde est gentil et accueillant. On marche pieds nus du matin au soir, on discute avec tout le monde, on mange du poisson à l’ombre en sirotant des cocos fraîches et on somnole dans des grands hamacs de couleur face à l’océan (Chacahua est idéalement situé entre lagune et océan).

Je rêve de retourner passer quelques semaines à Chacahua.

Les petits déjeuners de tata Anna


Coups de cœur : 

Les gens à Chacahua

A Buena Onda nous avons rencontré un français, Gautier, qui partait lui aussi vers les lagunes de Chacahua. Le trajet se faisant en 4 étapes, c’est naturellement que nous nous ferons le trajet tous les trois. Gautier sera notre compagnon de route puis de chambre puisque nous louerons une petite cabane avec deux lits doubles dès notre arrivée à Chacahua. À partir de ce moment ce sera rencontre sur rencontre. Noelia l’espagnole, Michelle et Marian les deux sœurs argentine, et puis les locaux, Isaias, la tante Anna et son mari Leo, Cyrilo le capitaine et tous les autres. Entre les repas de groupe après avoir choisi notre poisson grillé, notre ceviche ou nos quesadillas au poisson ou aux crevettes dans la cuisine de la tata Anna, les ballades en barque, la liberation des bébés tortues, le frisbee sur la plage ou la session surf avec Noelia et Rory, ce fut tout simplement un enchaînement de bons moments avec les locaux et les voyageurs qui comme nous étaient venus tomber amoureux de Chacahua. 

Isaias, Rory et les copines…

Le plancton bioluminescent dans la lagune

Avant ce voyage, je ne savais même pas que cela existait et maintenant que je lai vu, je peux dire que c’est absolument fascinant. 

Nous sommes partis à 7 sur une barque sans moteur à 21h30 par un beau soir étoilé mais sans lune. Cette deuxième condition est essentielle pour pouvoir admirer le bioluminescence bleue argentée du plancton lorsqu’on l’agite. Notre capitaine se prénomme Cyrilo, il est né à Chacahua et connaît l’île et ses alentours comme sa poche. Notre équipage est digne des meilleurs blagues : deux argentines, une espagnole, un irlandais, un mexicain et deux français sur un bateau. Cirilo nous fit ramer durant deux heures et demi sur l’eau de la lagune et entre les mangroves où les seuls bruits ambiants étaient les oiseaux, le bruit des rames dans l’eau et nos éclats de rire. Le fait de ramer et de remuer l’eau avec nos mains et nos pieds puis tout notre corps pour ceux qui osèrent se mettre dans l’eau (nous avions tous les crocodiles en tête) fait scintiller l’eau d’une manière presque surnaturelle. Plus nous sommes dans l’obscurité plus le plancton scintille lorsqu’on le remue. Une expérience magique. 

Libération des bébés tortues dans le Pacifique…

La faune de la lagune

Cirilo notre capitaine

Départ assez mémorable (vraiment mémorable) de Chacahua puis retour à Puerto Escondido pour prendre notre bus de nuit de 12h vers San Cristobal de las Casas au Chiapas…

Au revoir Chacahua…

Advertisements
This entry was written by pouloche and published on February 24, 2017 at 5:55 am. It’s filed under Francais and tagged , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

2 thoughts on “9 jours dans l’état de Oaxaca

  1. Magique!!!!:)

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: