La Bohème

Santa Marta et Minca

Nos sacs à dos un peu moisis et remplis de vêtements sales et humides, nous sommes heureux de revenir un peu à la civilisation après l’Eden. 

Nous repassons par Palomino pour voir nos copains français, boire un jus de fruit frais (une véritable addiction depuis que je suis en Colombie), utiliser internet et voir où en sont les votes du premier tour en France. Sombre panorama de ce côté là. 

De là, c’est en bus que nous partons vers Santa Marta pour enfin laver nos vêtements, boire d’autres boissons fraîches et profiter de ces petites choses que l’on pense normales mais qui sont en fait un luxe lorsqu’elles viennent à manquer pendant trop longtemps. 

La nuit a Santa Marta est un bon tremplin pour refaire peau neuve, retirer les dernières tiques (souvenirs de l’Eden) et finalement repartir nous perdre dans les montagnes à Minca. L’hostal Masaya de Santa Marta est sûrement le plus chic dans lequel nous avons séjourné depuis le début du voyage. Deux petites piscines dont une sur le toit et un bar à cocktails… Les contrastes ne nous font décidément pas peur. 

Chic mais plastique

Cela dit, il fait trop chaud sur la Côte Caribéenne et nous repartons donc vers la nature après cette étape nécessaire ! 
Nous choisissons de loger dans le village de Minca et non pas sur les hauteurs comme la plupart de nos congénères touristes et de partir explorer les alentours à pied puis en VTT. 

Il y a en effet trois hostals assez réputés à Minca mais tous sur les hauteurs et éloignés du village. Il faut souligner que l’un d’entre eux : le projet Mundo Nuevo, semble assez génial.  

Vue depuis Mundo Nuevo

En ce qui nous concerne, pour ces trois nuits, nous avons envie d’être dans le village et de pouvoir rencontrer des locaux et de nous faire notre propre expérience. Objectif réussi. 

Ici à Minca, la paix et la tranquillité sont des concepts assez récents puisque il y encore 15 ans, les paramilitaires venus à la base pour déloger les guérilleros, semaient la terreur dans le village et aux alentours. Les impacts de balles sont encore visibles dans le village et il est très facile de faire parler les locaux sur le sujet. On nous raconta par exemple qu’il était strictement interdit de porter tatouages, piercing, barbe, cheveux longs voire même des vêtements un peu trop originaux au goût des paramilitaires sous peine de violente répression voire de mort pour l’exemple. Le couvre feu était de rigueur durant des années et gare à celui qui tentait de ne pas le respecter.  

Minca est aujourd’hui un paradis pour le tourisme ornithologique et il est possible d’y entendre et d’y observer de très nombreuses espèces endémiques. 

Avec le guide papier prêté par notre guide Elkin

Suivant les conseils de voyageurs rencontrés sur la route nous prenons un guide pour apprendre à repérer et à reconnaître les oiseaux. Un régal puisque notre guide, originaire de Minca semble avoir un don pour repérer les oiseaux dans le feuillage des arbres. 

Prochaine étape : VTT. En effet, c’est en vélo que nous préférons découvrir un nouveau lieu et Minca ne nous a pas déçus !

4 heures de VTT accompagnés par le chant des oiseaux ainsi que de notre nouvel acolyte allemand Paul. 700 mètres de dénivelé plus tard, nous voici à Los Pinos. 

Nos supers VTT sont la preuve que le tourisme est en plein essor à Minca. Beaucoup d’étrangers sont installés à Minca et lancent leur Hostal, restaurant, boulangerie… Nous avons d’ailleurs rencontré un nombre impressionnant de français en seulement 3 jours. 

Trois heures de montée jusqu’à “Los Pinos”

Retour au point de départ. Fiers mais boueux.

Magnifique insecte en bonus

Après une frayeur qui m’obligea à sauter sur une moto taxi et rebrousser chemin vers Minca pour récupérer ma précieuse veste de pluie oubliée à l’hostal, décollage de Santa Marta vers Medellín où nous attend une aventure frisbee bien différente !

Advertisements
This entry was written by pouloche and published on April 27, 2017 at 10:47 pm. It’s filed under Francais and tagged . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

One thought on “Santa Marta et Minca

  1. Dany on said:

    Belles photos d’oiseaux , incroyables photos plutôt ! et vive le vtt …..
    Papa Dan .

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: